Top 10 Meilleure Motopompe 2021

Difficile de faire un choix pour votre nouvelle Motopompe ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Motopompe pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir la meilleure Motopompe !

Notre sélection de motopompe

Guide d’achat motopompe

La motopompe est toujours présente dans plusieurs domaines comme l’agriculture et la sécurité civile. Cette machine sert à pomper tous types de liquide. Elle constitue le croisement entre la pompe à eau et le groupe électrogène. Elle s’utilise également pour l’arrosage. La motopompe peut donc s’avérer utile dans de nombreuses situations. Toutefois, il faut noter que l’achat de ce genre d’appareil mérite une attention particulière. Découvrez ce guide complet pour vous accompagner dans votre achat.

Comment fonctionne une motopompe ?

Le principe d’une motopompe est simple. Elle est composée d’une entrée pour effectuer l’aspiration et d’une sortie pour assurer le refoulement, le starter, le moteur ainsi que le réservoir. Le moteur entraîne le démarrage d’une pompe électrique à roue, pales ou turbine tout en créant une aspiration puis il effectue le rejet pour le refoulement. Il existe d’autres modèles particuliers, notamment la motopompe haute pression et la motopompe à membrane. Tous les deux ont des fonctionnalités particulières. Le premier modèle s’utilise pour les travaux d’extérieur et le second pour travailler facilement à sec ou avec des liquides remplis de débris comme les pailles, les végétaux, etc. Celui-ci ne présente pas de turbine et fonctionne sur le principe de l’aspiration-refoulement.

Quels sont les différents types de moteur ?

Le groupe motopompe peut fonctionner soit par un moteur électrique soit par un moteur thermique. Les motopompes électriques sont fixes et de grande taille, elles ne peuvent pas bouger, c’est pourquoi les gens s’orientent vers les motopompes thermiques qui sont à la fois portatives et autonomes. Celles-ci constituent une excellente solution de pompage polyvalent. Disposant de petites roues et d’une poignée de transport. Certains modèles sont plus lourds et nécessitent d’être tractés par un véhicule. La motopompe thermique fonctionne avec un carburant, soit avec une essence soit diesel.

La motopompe essence

Les modèles essence sont économiques et silencieux. Généralement représentés par un moteur 4 temps, ils sont conseillés pour les utilisations moins fréquentes. Pour entretenir le moteur, il est important de vérifier régulièrement le niveau d’huile. Il en est de même pour le filtre air et la bougie. Facile à démarrer, le moteur essence demeure plus léger à manipuler. On retrouve également la motopompe de petite cylindrée avec des moteurs 2 temps. Pour fonctionner, elle nécessite le mélange de l’essence et l’huile à moteur dans un même réservoir.

La motopompe diesel

Les motopompes diesels sont plus encombrantes et sont aussi prévus pour les utilisations régulières et intensives. De fortes puissances et plus bruyantes, elles sont généralement utilisées par les pompiers en défense incendie. De grosse cylindrée, la motopompe diesel est montée sur un châssis accompagné de roues pour faciliter leur manutention. Tout comme son démarrage complexe, son entretien est aussi rigoureux. Vous devez vérifier fréquemment les bougies de chauffe, le niveau d’huile, les filtres, les injecteurs ainsi que le démarreur.

Quelles sont les caractéristiques clés d’une motopompe ?

Il est important de connaître les caractéristiques techniques d’une motopompe pour éviter les erreurs lors de votre choix.

La hauteur manométrique totale ou HMT

La HMT est une donnée indispensable pour choisir une motopompe . Elle résume la situation de pompage et détermine en même temps le débit et la pression que le groupe motopompe doit posséder. Pour la calculer, il suffit de cumuler :

  • La hauteur d’aspiration HA entre le point d’eau et la pompe à eau
  • La hauteur de refoulement HR entre le point de rejet et la motopompe
  • La pression de sortie nécessaire et les pertes de charges, ce dernier est résumé à la longueur du tuyau de refoulement.

Le débit

Le débit est une caractéristique déterminant du volume d’eau pompé et rejetée sur une période. En fonction du volume d’eau à pomper, il peut être exprimé en litres par minute (l/mn) ou en mètres cubes par heure (m3/h). L’unité de mesure varie également en fonction du temps de pompage. Il faut préciser que 100 l/mn équivaut à 6 m3/h. Sachez que le débit dépend surtout de la hauteur du point de refoulement et de la profondeur d’aspiration. Plus la valeur du débit est importante, plus la pompe à eau est capable d’évacuer l’eau rapidement.

La pression

La pression va de pair avec le débit et est relative à la section du tuyau. S’exprime en B ou bars, elle définit la force de l’eau au refoulement. Ce critère est déterminant si vous songez à brancher la motopompe à un autre équipement qui nécessite une pression d’entrée. Par exemple, si vous souhaitez l’utiliser avec une installation d’arrosage.

Le confort d’utilisation

Si vous souhaitez utiliser la motopompe de manière nomade, il convient de vérifier l’autonomie de l’appareil ainsi que son poids. Ce dernier oscille entre 8 et 100 kg. Quant à l’autonomie, elle correspond à la capacité du réservoir et à la consommation en carburant.

Vous devez également vérifier le mode de démarrage de la motopompe :

  • Une motopompe auto-amorçante, c’est-à-dire qu’elle peut propulser l’eau sans intervention manuelle. Ergonomique, elle offre un grand confort d’utilisation.
  • Une motopompe à amorçage manuel : contenant d’air à l’aspiration, elle nécessite d’être amorcée manuellement à chaque allumage.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2021-10-17 02:44:32