Top 10 Meilleure Imprimante 3d 2021

Difficile de faire un choix pour votre nouvelle Imprimante 3d ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Imprimante 3d pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir la meilleure Imprimante 3d !

Notre sélection de imprimante 3d

Guide d’achat imprimante 3d

De nos jours, l’impression 3D connaît un succès sans précédent. Il est vrai qu’elle intéresse aussi bien les particuliers que les entreprises. En effet, les solutions d’impression ont considérablement évolué depuis Guntenberg. Aujourd’hui, il est possible d’imprimer en 3D aussi bien des objets du quotidien que des pièces d’usine, des appareils dentaires, de prototypes, des pièces ou des outils pour les industries, de stylo ou encore de gadgets. D’ailleurs, il existe des imprimantes 3D de grandes tailles qui permettent d’obtenir une voiture, une maison, etc. Si vous envisagez l’achat d’une imprimante 3D, ce guide d’achat va vous aider à choisir l’équipement qui répond le plus à vos besoins.

Qu’est-ce qu’une imprimante 3D??

Comme son nom l’indique, l’imprimante 3D est un appareil qui permet d’imprimer n’importe quel objet en trois dimensions. Contrairement aux idées reçues, ce procédé n’est pas très récent dans la mesure où il date des années 1980. Et si c’était le monde professionnel uniquement qui pouvait imprimer en 3d au début, ce n’est plus le cas aujourd’hui où cette technique d’impression est désormais accessible au grand public.

En effet, elle exploite le procédé de fabrication additive. En d’autres termes, la fabrication d’un objet se fait couche par couche. Ces couches successives s’obtiennent notamment par solidification d’un liquide, par agglomération d’une poudre, ou encore par dépôt de matière. On parle ici de matière fondue. Cette technologie d’impression vous permet d’ailleurs de gagner un temps précieux, tout en profitant d’une plus grande précision, même pour les objets aux formes assez complexes.

Avantages de cette technique d’impression

Il s’agit véritablement d’une solution d’impression qui présente de nombreux avantages. En premier lieu, ce type d’imprimante vous aide dans la fabrication de pièces d’une grande précision et de haute résolution. Il est vrai que les marges d’erreur sont réduites avec ce matériel d’impression. Vous réalisez également des économies avec les modèles d’imprimantes 3D dans la mesure où le prototypage rapide est plus abordable par rapport aux différentes technologies utilisées traditionnellement. D’autre part, les imprimantes 3D sont généralement compatibles avec les périphériques habituels, comme la clé USB, la carte SD, ou par Ethernet. Enfin, il ne faut pas perdre de vue la préservation des environnements. En effet, l’imprimante multifonction 3D est beaucoup moins polluante que l’imprimante laser ou l’imprimante jet d’encre. Et on n’a plus besoin d’utiliser des cartouches d’encre qui nuisent à la nature si elles sont jetées dans les ordures. Les imprimantes jet d’encre et les imprimantes laser sont mutlifonctions et fonctionnelles. Le domaine de l’impression a beaucoup évolué avec l’arrivée des imprimantes multifonctions, l’encre d’impression de qualité professionnelle a également un bon rapport/qualité.

Les critères pour choisir une imprimante 3D

Aujourd’hui, il existe sur le marché des imprimantes une grande variété de modèles d’imprimantes 3D. Il n’est donc pas facile de choisir la meilleure imprimante qui répond à vos besoins. Voici alors les principaux critères qui aident à faire cette sélection.

Le type d’imprimante

En premier lieu, il faut savoir qu’il existe aujourd’hui plusieurs types d’imprimantes. Ainsi, l’imprimante 3D Fused Deposing Modeling (FDM) est très utilisée par les particuliers. Vous imprimez votre objet en 3D à partir d’un filament d’une matière. Cette dernière va être chauffée à l’intérieur d’un extrudeur afin de parvenir à un état liquide ou semi-liquide. On dit alors que cette imprimante thermique utilise la technique d’extrusion. D’autres processus d’impression concernent davantage le milieu professionnel. Il y a, par exemple, l’imprimante SLS ou frittage laser sélectif. Elle fonctionne par une fusion graduelle des particules de matériaux d’impression en poudre. Vous avez aussi l’imprimante sla ou stereolithograph apparatus. Cette technique fonctionne en exploitant le principe de photo polymérisation qui est connue par le grand public comme la technique de stéréolithographie. Il existe aussi des imprimantes 3D qui se servent du métal fusionné avec un lit de poudre.

Le plateau d’impression

Parmi les critères d’achat d’une imprimante 3D, il y a le plateau d’impression. Plus précisément, cet élément va supporter l’impression et il est généralement chauffant. Dans cette optique, vous pouvez modifier la température du plateau en fonction des filaments que vous utilisez pour imprimer une pièce. Cela vous permet de prévenir le phénomène de warping ou gauchissement qui est engendré par la rétractation du filament. D’ailleurs, la surface du plateau chauffant définit la taille maximale de votre impression en 3D. Produire une impression de haute définition de plusieurs pages par minute même avec l’imprimante d’étiquettes est possible.

L’épaisseur d’impression

L’épaisseur de la couche constitue également un critère important lorsque vous achetez une imprimante 3D. Elle est exprimée en microns et détermine la qualité de l’objet 3D. C’est-à-dire que si cette épaisseur est petite, plus ce dernier va présenter un rendu fin et lisse. En d’autres termes, vous allez produire des pièces avec plus de détails, par conséquent d’une qualité d’impression élevée. En ce qui concerne la fourchette de cette épaisseur, elle varie entre quelques dizaines et plusieurs centaines de microns. L’impression couleur ou noir et blanc est actuellement optimisée avec les différents services d’impression.

La tête d’impression

Cet élément comprend généralement :

  • une buse de réduction,
  • un corps de chauffe,
  • et un ventilateur.

Il faut souligner que le diamètre du filament de matière dépose dépend essentiellement de celui de la buse. Et que le diamètre standard de cet élément tourne autour de 0,4 millimètre.

La vitesse d’impression

On l’appelle aussi vitesse de construction et s’exprime en millimètres par seconde. La vitesse d’impression affiche la vitesse à laquelle le printer dépose le matériau sur le plateau. À ce stade, il faut savoir que les fabricants d’imprimante tridimensionnelle donnent souvent les vitesses d’impression pour chacun de leurs modèles. Mais cette valeur reste informative dans la mesure où elle dépend du niveau de précision recherché. Tester une nouvelle gamme d’imprimantes avec des imprimées recto-verso est facilité grâce aux nouvelles technologies d’impression comme l’impression mobile.

Le volume d’impression

Les volumes d’impression sont en étroite relation avec la vitesse d’impression précédemment citée. Même s’il dépend en grande partie du modèle d’imprimante que vous choisissez, vos pièces ne peuvent généralement pas dépasser 25 x 25 x 25 cm. Il faut savoir que pour créer des objets de grande dimension, vous avez besoin d’imprimantes grand format. Vous devez donc vous assurer que vous disposez d’une surface adéquate chez vous.

Les matériaux acceptés

Les impressions 3D nécessitent d’utiliser des consommables spécifiques, à savoir des bobines de filaments au lieu des traditionnelles cartouches d’encre. La plupart du temps, il existe sur le marché 4 grands types de matière d’impression. Il s’agit de l’ABS ou acrylonitrile butadiène styrèn, le TPU ou polyurétane, le PLA ou acide polylactique, ou encore le PETG ou polyéthylène téréphtalate.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2021-10-17 02:44:29