Comment devenir conducteur de chariot élévateur ?

Le chariot élévateur est un engin de manutention qui est utilisé pour déplacer les objets, les marchandises plus ou moins lourdes dans une société industrielle ou commerciale. Sa manipulation requiert une certaine maîtrise d’où l’importance de passer par une formation pour le manœuvrer. 

La formation pour être conducteur de chariot élévateur

Le métier de conducteur de chariot élévateur est de plus en plus prisé de nos jours, et tous ceux qui souhaitent s’y lancer doivent nécessairement suivre une formation à l’issue de laquelle il leur sera délivré un certificat et un permis de conduire. La formation peut se décliner suivant le niveau : si vous êtes débutants vous aurez droit à une formation initiale, ceux qui conduisent sans Caces ont une formation intermédiaire et la phase de recyclage est réservée à ceux qui veulent renouveler leur Caces. Cette formation permet aux apprenants de s’imprégner des notions théoriques comme pratiques qui leur permettront de maîtriser la conduite du chariot élévateur, mais également les diverses mesures de prévention et de sécurité pour parer aux éventuels accidents qui peuvent survenir lors de l’exercice de ce métier. Si vous êtes intéressé par cette profession, découvrez ce Caces chariot élévateur.

En quoi consiste le métier de conducteur de chariot élévateur ?

Il est requis pour conduire un chariot élévateur d’avoir au minimum 18 ans. Le conducteur de chariot élévateur à pour tâche de charger, décharger et transporter les marchandises d’un endroit à un autre. Ainsi, une bonne communication doit s’établir entre le conducteur et les collègues de l’unité de production car c’est lui qui déplace les matières premières de l’entrepôt vers cette structure. Il doit alors s’assurer que le poids des marchandises n’a pas dépassé les limites tel que indiqué par la machine durant le déplacement du chariot.  En plus de s’assurer de la sécurité de la livraison, il doit détecter les dégâts des marchandises, les signaler, ainsi que les imperfections en matière de qualité et les pénuries. 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *